Les cailloux de la cybersécurité

Pour surveiller en temps réel la cybersécurité de votre maison, une start-up israélienne propose de connecter un petit galet de plastique design à votre box internet, via une connexion sans fil.

 

Un petit galet de plastique design assure la cybersécurité à la maison

Un petit galet de plastique design assure la cybersécurité à la maison

 

De jolis anneaux lumineux tracés sur la face du dessus adaptent leur couleur à la situation : ils sont verts si tout est normal, orange si une agression potentielle a été repérée et traitée, ou rouge si vous devez intervenir ou vérifier quelque chose vous-même. Pas besoin de mode d’emploi pour comprendre ça !

Dojo ne surveille pas le contenu des communications, mais il scanne les activités réseau inhabituelles, par exemple si quelqu’un qui essaie d’accéder à votre babyphone vidéo à partir d’Internet alors que vous ne le faites jamais. L’engin est proposé pour 99 €.

A chaque comportement suspect, en plus de la modification d’apparence du galet, l’utilisateur reçoit une notification sur son portable, permettant de valider ou d’empêcher la demande de connexion. Par exemple : « quelqu’un veut accéder aux images de votre caméra de surveillance, est-ce que vous l’autorisez ? »

 

 

 

Cela ressemble un peu au système de vérification imposé par les banques pour la vente en ligne, lorsque vous recevez un code de confirmation par SMS pour pouvoir finaliser un achat. Le téléphone portable est plus que jamais un véritable sésame, bien adapté à l’univers de la smart home.

La particularité de cette utilisation est un vrai travail sur l’intégration visuelle de la contrainte de surveillance, dans un univers domestique qui se doit d’être beau à regarder.

 

 

 

 

Remonter à la source :

Dojo-Labs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *