L’énergie de la mer, nouvel eldorado ?

Les vagues aiguisent la convoitise des producteurs d’électricité, petits et grands. L’énergie de la houle ne fait jamais de pause, et chaque littoral recèle un gros potentiel, actuellement inexploité.

Les technologies ont bien évolué depuis l’usine marémotrice de la Rance, la plus grande centrale de ce type dans le monde, inaugurée par Charles De Gaulle en 1966. Les systèmes conçus aujourd’hui sont plus légers, et ont pour but d’apporter un supplément de production électrique pour une consommation locale.

The Oyster est le nom d’un projet construit actuellement au large des îles Orkney, à l’extrême nord de l’Écosse. Il s’agit d’une pompe posée sur le fond marin, immergée à une profondeur moyenne (500 m), en forme de livre ouvert. On peut également y voir image une huître, d’où le nom que lui ont donné ses concepteurs.

 

The Oyster

The Oyster

 

La pompe est activée par les courants ascendants et descendants. Une conduite haute-pression, creusée sous l’installation, rejoint une station au sol où la poussée fait tourner une turbine, capable de produire l’électricité.

Chaque installation est capable de produire jusqu’à 600 kW en pointe. L’usine en construction comportera 10 unités capables de générer de l’électricité pour 3000 foyers.

Un autre projet testé en Écosse et en Oregon produit l’électricité directement au niveau de la pompe.

 

PB150 PowerBuoy

PB150 PowerBuoy

 

Chaque générateur est composé d’une quille à l’intérieur de laquelle des pistons activent une turbine qui produit une électricité à bas voltage, transmise par câble jusqu’à la berge. Les pistons sont eux-mêmes activés par un flotteur mis en mouvement par les vagues. Chacun de ces engins, de la taille d’un petit chalut et baptisés poétiquement PB150 PowerBuoy, peut produire 150 kW en pointe.

D’autres systèmes plus légers pourraient voir le jour directement sur le littoral, dissimulé dans une un bunker en béton.

 

 

Et l’on verra peut-être bientôt des habitants planter un simple bidon à l’embouchure d’une rivière pour assurer leur consommation personnelle électricité. Un ingénieur à la retraite a conçu un système qui pourrait produire jusqu’à 2 kW,  selon le débit de l’eau.

 

Hydro Barrel

Hydro Electric Barrel

 

Certains experts calculent que 40 % des besoins d’énergie de la planète pourraient être fournis grâce à l’énergie de la mer.

Les îles britanniques ont un potentiel immense pour la production d’énergie propre à partir de turbines éoliennes ou marémotrices. Un accord entre les ministres des pays concernés a été signé le 20 juin 2011. Baptisé « All Islands Approach agreement ». Il a pour but de mieux valoriser cette production et de la connecter au marché européen grâce à des liaisons transnationales.

 

 

Remonter à la source :

Oceanpowertechnologies.com

Aquamarine Power

Voith.com

Hydro-electric-barrel.com

 

 

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>