La domotique devient plus verte

La domotique, c’est la technologie qui permet de contrôler tous les dispositifs de contrôle de la maison, le plus souvent électriques : il peut s’agir de la luminosité, du chauffage, de la sécurité, etc. Les journées nationales de la domotique 2011 ont lieu en ce moment, du 15 au 30 novembre.

Jusqu’ici, rien ne garantit que ces dispositifs font économiser de l’énergie. Au contraire, ses adeptes sont des « early-adopters », c’est-à-dire qu’ils sont suréquipés avec les dernières technologies disponibles, et ont plutôt tendance à consommer plus d’électricité que les autres.

Mais cela va peut-être changer, à mesure que la domotique intègre des préoccupations de développement durable. La sortie de la « Lifedomus », le 21 novembre, illustre bien cette tendance.

 

La Lifedomus pilotée par iPhone

La Lifedomus pilotée par iPhone

 

C’est une boîte qui centralise toutes les interactions des appareils communicants d’une maison avec l’utilisateur. On dit « box » pour faire plus tendance. Vous pouvez la piloter directement de votre iPhone.

Les appareils communicants, ce sont des petits boîtiers ajoutés sur votre radiateur électrique, ou sur votre volet roulant, ou sur votre plafonnier, pour déclencher leur fonctionnement. Certains appareils sont communicants en standard. Pour leur envoyer des ordres on utilise des protocoles : ce sont des règles de syntaxe informatique. En pratique, si vous voulez programmer à la main votre thermostat, vous avez intérêt à être bon en algorithmique !

D’autant plus qu’il existe des protocoles en provenance du monde de l’automation (ex : KNX, ZIGBEE, X10, EnOcean), et d’autres conçus par les fabricants d’audio-vidéo (NUVO, Mobotix, player DIVX, …), et que tout ce petit monde n’a pas appris à communiquer ensemble.

C’est là qu’intervient la « Lifedomus », une technologie développée en France. Elle permet à un installateur d’équipement électrique de programmer facilement des scénarios pour rendre votre maison plus agréable. Vous pouvez même le faire vous-même : sur votre tablette, vous déplacez des objets virtuels qui correspondent à vos appareils, et vous leur adjoingnez des commandes numériques avec les valeurs qui vous conviennent.

Par exemple, vous définissez le scénario « bonne nuit » comme la somme de plusieurs actions : fermer les volets, éteindre les lumières extérieures, enclencher l’alarme, verrouiller la porte d’entrée. Ou vous pouvez également prévoir un scénario « cinéma cocoon », qui baisse la luminosité de votre salon, diminue un peu le chauffage dans les autres pièces et enclenche votre home cinéma.

Vous pouvez demander vos scénarios en fonction du temps : « bonne nuit » se déclenchera tous les jours de la semaine à 22h30 et le week-end à 23h45, mais pas les 9 et 17 juin.

 

Lifedomus box

La Lifedomus box

 

On le sait, mieux connaître sa consommation incite à économiser. Grâce à la centralisation dans une boîte comme la « Lifedomus », vous pouvez déclarer la puissance nominale de chacun des appareils connectés. Elle pourra ainsi calculer la consommation pour chacun d’entre eux, puisqu’elle sait quand ils fonctionnent. Elle fournira de jolies courbes qui vous feront prendre conscience du coût de votre chauffage quand vous êtes absents, ou du prix tout compris d’une séance de cinéma à la maison.

Une autre illustration de la tendance verte de la domotique, c’est la technologie Enocean qui fait partie des protocoles disponibles sur la « Lifedomus ». C’est une façon de communiquer entre appareils électriques en évitant les fils et les piles. Cela a un intérêt esthétique et pratique, mais aussi économique. L’envoi du signal de l’émetteur au récepteur ne nécessite qu’une quantité d’énergie inférieure à 0,0001 Watt. Un simple mouvement d’interrupteur, récupéré par un capteur piézo-électrique, peut alimenter l’envoi de ce message radio.

Cette technologie permet d’éviter la consommation électrique en veille de tous les dispositifs connectés. Si chaque ampoule électrique de votre maison attend un ordre radio vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept, il vaut mieux que cela ne consomme pas d’électricité, sous peine d’être plus gourmand que l’éclairage lui-même !

La domotique est encore souvent réservée aux geeks, mais l’amélioration de la facilité d’utilisation, grâce à des interfaces graphiques comme celle de la « Lifedomus » lui donne les moyens de devenir plus démocratique. Surtout si elle permet d’économiser sur la facture !  Mais en attendant, il faudra investir 2000 €, le coût de la boîte. La démocratie est un long chemin ! Alors faites vos calculs avant de prendre la décision.

 

 

 

Remonter à la source :

Lifedomus via Multiroom

 

0 commentaire

Trackbacks/Pingbacks

  1. La domotique devient plus verte - Domotique, Monitoring | electriclove.info | Le groupe EDF | Scoop.it - [...] La domotique devient plus verte - Domotique, Monitoring | electriclove.info [...]
  2. La domotique devient plus verte | Radio d'entreprise | Scoop.it - [...] La domotique devient plus verte [...]
  3. La domotique devient plus verte | Third Stone From The Sun | Scoop.it - [...] La domotique devient plus verte [...]
  4. La domotique devient plus verte - Domotique, Monitoring | electriclove.info | Multiroom | Scoop.it - [...] La domotique devient plus verte - Domotique, Monitoring | electriclove.info …

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>