Des îles pour tester les Smart Grids

L’initiative « Millener » vise à tester en grandeur réelle le déploiement d’une solution de gestion intelligente de la production et de la consommation d’électricité, grâce à des équipements installés chez des clients particuliers. Elle concerne la Guadeloupe, la Corse et la Réunion.

Photo CC Flickr albaum

Photo CC Flickr albaum

 

L’enjeu de l’optimisation de la distribution d’électricité est plus important dans les îles, surtout quand elles sont excentrées. Elles ne peuvent pas compter sur l’interconnexion avec un pays voisin, et doivent faire face a des investissements coûteux pour absorber les pics de demande.

 

 

En pratique, EDF est obligé de mettre en marche des centrales thermiques fonctionnant au fioul ou au charbon durant quelques heures, pour un coût en carburant et environnemental très important. Un surcoût pris en charge par tous les français, puisque les habitants des DOM-TOM payent leur électricité au même prix qu’en métropole.

Pour diminuer ces consommations fossiles, les réseaux intelligents (Smart Grids) représentent une solution intéressante sur le papier, mais on ne sait pas grand-chose de leur fonctionnement réel. C’est pour parvenir à le modéliser plus efficacement que des partenaires industriels ont proposé le projet « Millener », pour un coût d’une trentaine de millions d’euros.

Il s’agit de mesurer en temps réel la demande d’électricité des clients particuliers, et de prévenir les coupures intempestive en cas de consommation trop forte. Les délestages sont 10 fois plus fréquents à la Réunion et en Guadeloupe qu’en métropole : il est impossible d’importer de l’électricité d’un pays voisin en cas de surchauffe. La Corse est mieux lotie, car elle dispose d’une petite interconnexion avec la Sardaigne voisine.

La solution proposée par les ingénieurs du projet Millener, c’est de piloter à distance certains équipements. Les climatiseurs et des chauffages électriques sont de gros consommateurs d’énergie. Autre caractéristique : ils peuvent être interrompus quelques minutes sans que le confort des utilisateurs soit modifié.

Lors d’un pic de consommation qui met en tension le réseau électrique, un signal sera donc envoyé à ces équipements via des interfaces électroniques installées chez les clients, afin de demander une coupure de 20 minutes. Pour le client, le processus est invisible. Il peut néanmoins refuser que son appareil s’arrête, en appuyant sur un bouton.

Une passerelle installée chez un particulier

Une passerelle installée chez un particulier

Cela représente quelque kilowatt-heure économisés, mais en multipliant ce chiffre par le nombre d’utilisateurs, on progresse vers un effacement du pic de consommation. L’objectif est simple : éviter de démarrer la centrale thermique, si possible. Et se donner les moyens d’utiliser les énergies renouvelables, malgré le fait qu’elles produisent de façon intermittente.

L’originalité du projet Millener, c’est également de faire en sorte que des clients puissent autoconsommer une énergie produite à partir de panneaux photovoltaïques installés sur leur toit.

Un client sera équipé d’une armoire de la taille d’un frigo, constituée de batteries. Elles se rechargeront grâce au soleil de la journée, et restitueront leur électricité en soirée, quand les utilisateurs rentreront à la maison et allumeront leurs appareils électriques.

Ces centaines de batteries installées chez les particuliers pourront alimenter le réseau électrique si nécessaire. Leur énergie additionnée pourrait à terme remplacer une petite centrale.

Enfin, dans le cas où le réseau électrique est tombé, ces batteries peuvent donner aux clients une autonomie de 12 kilowattheure, suffisante pour les besoins critiques : par exemple, conserver les aliments congelés jusqu’au rétablissement de l’électricité.

Les premières passerelles communicantes sont installées aujourd’hui en Corse. À la fin du projet, 500 clients seront équipés gratuitement d’une installation comprenant des batteries et des panneaux photovoltaïques, et 1000 auront reçu une passerelle communicante.

Plusieurs réunions publiques sont prévues en octobre et en novembre pour recruter des clients intéressés. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site dédié au projet.

L’installation est prise en charge par l’opérateur, et vous aurez la satisfaction de faire progresser la connaissance sur un sujet d’avenir !

 

 

 

 

Remonter à la source :
Millener

0 commentaire

Trackbacks/Pingbacks

  1. Des îles pour tester les Smart Grids | Le groupe EDF | Scoop.it - [...] Des îles pour tester les Smart Grids L’initiative …
  2. Des îles pour tester les Smart Grids - Batteries, Smart grid, Solaire | smart grid, smart city | Scoop.it - [...] Des îles pour tester les Smart Grids - Batteries, Smart grid, Solaire …

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>